Mes favoris

GUILLEMOT- SMALL GROUP 207012 JL Roberts (rspb-images.com)24/02/2009

Quand les vires de ses falaises sont bondées d’oiseaux et que l’air est lourd des cris et de la puanteur du guano, une grande colonie de guillemots de Troïl peut chatouiller bien des sens. L’Ecosse abrite l’essentiel des guillemots de Troïl qui se reproduisent en Grande-Bretagne.

Ce qu’il faut chercher

A terre les guillemots de Troïl se tiennent droits sur des vires ou sur les amas de rochers plats de la côte. Leur plumage estival est marron sur le dessus et sur la tête, et blanc sur le ventre. En mer, les guillemots de Troïl pêchent souvent en groupe.

En savoir plus

Aucun autre oiseau au monde, que le guillemot de Troïl , ne se reproduit aussi près de ses voisins. Certains d’entre eux sont littéralement côte à côte quand ils couvent chacun leur œuf unique. Les petits, avant de savoir voler, sautent des vires, pour aller en mer et se nourrir avec un adulte (leur père en général). Les guillemots de Troïl, comme les petits pingouins, peuvent plonger très profond. Un guillemot de Troïl a récemment été filmé à la base d’une plate-forme pétrolière dans la mer du Nord, à une profondeur de 89m.

Quand et où les observer

Les guillemots viennent en grand nombre entre avril et fin juin constituer des colonies à terre. Les petits partent dès la mi-juin. Certains adultes reviennent parfois à terre passer une partie de l’hiver. Les colonies sont largement disséminées sur les côtes, du sud au nord de l’Ecosse.

Points chauds

St Abbs Head, l’île de May, Fowlsheugh, Handa, Fair Isle, Marwick Head, Noss, Hermaness.