Mes favoris

Red Throated Diver Gavia 207012 Danny Green (rspb-images.com)24/02/2009

Avec ses lignes pures et hydrodynamiques, et ses gémissements de parade, le plongeon catmarin ajoute une touche de magie estivale de plumes aux petits lochs et étangs de la côte ouest, ainsi qu’aux tourbières et aux îles septentrionales.

Ce qu'il faut chercher

Comment ne pas remarquer les plongeons catmarins en vol, avec leurs 'coc-coc-coc' stridents. Dans le ciel leur silhouette semble dégingandée avec leurs ailes et leur long cou, contrairement au canard qui est plus compact. De la surface de l’eau, il plonge sans à-coups et parfois même sans clapotis.

En savoir plus

Bien qu’ils fassent leur nid près des petits lochs tourbeux, les plongeons catmarins se nourrissent en mer, visitant les baies abritées et les bras de mer à la recherche de petits poissons.

Quand et où les observer

Les plongeons catmarins se trouvent dans leur zone de nidification de fin mars à fin août ou début septembre. En automne et en hiver, ils migrent vers la côte, de l’Ecosse jusqu’à la France.

Points chauds

Les îles Shetland ont la plus grande concentration de plongeons catmarins pendant la nidification, avec pour lieux de prédilection les îles de Foula, Unst et Yell. En hiver, le littoral de la côte Est depuis le Moray Firth méridional en allant vers le sud – en particulier l’Aberdeenshire - est propice à l’observation des plongeons catmarins.

Pour plus d'informations, voir la page de l'RSPB rouge-gorge plongeur.