Mes favoris

Arctic skua stercorarius 207012 Danny Green (rspb-images.com)24/02/2009

Aucun autre oiseau de mer écossais ne peut rivaliser avec le labbe parasite lorsqu'il s'agit d'agilité en l'air. Voilà un pirate extrêmement rapide en vol, capable de plonger et de tourner autour de plus petits oiseaux de mer, comme les guillemots de Troïl, les macareux ou les mouettes tridactyles, pour leur voler leurs poissons.

Ce qu'il faut chercher

Les labbes parasites ont deux formes : sombre ou pâle. La plupart de ceux présents en Ecosse sont sombres (couleur chocolat). Si vous apercevez un oiseau de mer de taille moyenne avec une longue queue en pointe et qui lance des attaques aériennes contre les autres oiseaux en mer, il y a fort à parier qu'il s'agit d'un labbe parasite.

En savoir plus

Le nombre de labbes parasites de forme pâle s'accroît au fur et à mesure que vous vous éloignez de l'Ecosse au nord. En effet, la plupart des oiseaux dans le nord du Canada et le Grand Nord présente des ventres et cous pâles.

Quand et où les observer

Les Orcades et les Shetlands abritent la plus grande partie des labbes parasites (et des grands labbes) au moment de la reproduction en Grande-Bretagne et en Irlande. Mais ne comptez pas en apercevoir en hiver, car ils se trouvent alors dans l'hémisphère sud. Les mois d'avril à août sont une excellente période pour se rendre dans les Hébrides extérieures, à Caithness, dans les Orcades et les Shetlands.

Points chauds

Hoy dans les Orcades, Foula, Fetlar, Unst et Yell dans les Shetlands. Pour un excellent point de vue sur un plus petit nombre, essayez le chemin de planches sur Handa.

Pour plus d'informations voir page labbe parasite la RSPB.