Mes favoris

Orkney Islands - Page d'accueil

Faune & Flore des îles Orcades

Aucune autre région en Grande-Bretagne ne compte autant de sites appartenant au patrimoine de l'humanité au milieu d'un paysage si riche en plantes, oiseaux de mer et autre faune. Si vous aimez voir les primevères du littoral se couvrir d'une rosée viking venue de la mer ou admirer les mouettes planant au-dessus des cairns néolithiques, ou encore si vous désirez penser aux loutres assis parmi les menhirs, alors l'ensemble des 70 îles qui compose les Orcades est assurément l'endroit idéal.

 

Monde sous-marin

Comme toutes les îles des environs, la silhouette de l'île principale (Mainland) des Orcades est fortement découpée. L'immense littoral vaut la peine d'être exploré en de nombreux endroits car, qui sait, vous apercevrez peut-être au large une loutre occupée à se nourrir au-dessus d'un banc d'algues. Protégées par Mainland et par plusieurs autres îles au sud et à l'est, les eaux abritées de Scapa Flow sont célèbres pour les plongeons que l'on peut y effectuer au-dessus des bateaux de guerre allemands envoyés là par le fond. Embarquez-vous pour voir, filmés en direct, des anémones colorées, poissons et autre faune marine. Ou endossez un costume de plongée et allez au fond de l'eau voir par vous-même. 

Cygnes, fuligule milouin et foulques macroules

Les hardes de cygnes tuberculés, le chant du vanneau huppé, les appels du courlis cendré et du chevalier gambette, et le spectacle des boutons d'or dans les prés paisibles, créent un environnement vaste et glorieux pour les célèbres cairns avec cavité et les cercles de pierres des Orcades. Le loch d'Harray, qui alimente en eau cet arrière-pays naturel, se trouve entre Dounby au nord et les sites de l'âge de pierre Ring of Brodgar, Pierres de Stenness et Maes Howe que vous ne manquerez pas de visiter. Prenez la B9055 à Harray pour avoir vue sur ce lac et le loch de Stenness, avec un excellent point de vue global du parking du Ring of Brodgar. Une bande de foulques macroules (inhabituels dans le nord de l'Ecosse) et des milliers de canards en hivernage, dont de nombreux fuligules milouins, contribuent à la beauté du spectacle..

Falaises et oiseaux de mer

Au nord de Stromness et du village néolithique magnifiquement conservé de Skara Brae sit on trouve plusieurs excellents sites d'observation de la faune. Marwick Head, en quittant la B9056, est l'un d'entre eux. C'est ici que vous aurez le meilleur point d'observation des oiseaux de mer au moment de la reproduction aux Orcades. Des milliers de guillemots de Troïl et mouettes tridactyles pack the sandstone cliff ledges in summer. peuplent le rebord des falaises de grès en été. En haut des falaises, on trouve comme fleurs : primevères d'Ecosse, armérias et scilles printanières.

Oiseaux des marais

A l'intérieur des terres, à partir de Marwick Head, en quittant une petite route partant de l'A986 juste au nord de Twatt, vous pouvez observer des oiseaux des marais, posté dans un affût à The Loons. C'est un excellent endroit pour les fuligules morillons, sarcelles d'hiver et autres canards et échassiers tels que la bécassine des marais et le chevalier gambette au moment de la reproduction. Les mouettes tridactyles y viennent des côtes pour se laver, et en hiver, l'eau est utile aux cygnes chanteurs, oies cendrées et à quelques oies rieuses du Groenland lors de leur migration.

Busards Saint Martin et campagnols des Orcades

Empruntez un vieux sentier de tourbier, en quittant l'A966 à 5km au nord de Finstown pour atteindre l'affût de Birsay Moors. Cherchez à apercevoir des busards Saint Martin et des hiboux des marais au vol diurne au-dessus de la lande, et des trous assez grands dans la bruyère, preuve qu'un campagnol des Orcades ole (un gros rongeur, proie préférée des hiboux et des busards) est passé par là. Vous aurez aussi peut-être la chance d'apercevoir en été des plongeons catmarins ou des labbes parasites et des grands labbes.

Plongeons et primevères

Pour une immersion dans la nature, les collines et les landes insulaires, prenez le ferry à Tingwall qui vous déposera à Rousay, l'île la plus haute des Orcades si l'on excepte Hoy. Vous trouverez un centre d'orientation au-dessus de l’embarcadère du ferry. Plus loin, vous prendrez sûrement plaisir au gratifiant effort d'une randonnée sur le terrain accidenté et le long du rivage. Guettez le cri des pluviers dorés, courlis cendré et plongeon catmarin au-dessus des tourbières de Trumland, derrière la maison du même nom, non-loin du ferry, et cherchez à apercevoir un busard Saint Martin et un hibou des marais. Des petites primevères d'Ecosse de toute beauté poussent par petits groupes dans les landes de Quandale et Brings dans le nord-ouest, où des milliers de sternes arctiques se reproduisent à proximité d'importantes colonies de fulmars boréal, mouettes tridactyles, guillemots de Troïl et autres oiseaux de mer.

Faucon pélerin, faucon émerillon et macareux

Le pilier de grès de The Old man of Hoy est un symbole des Orcades. Faites une courte promenade au nord de Rackwick le long d'un sentier de tourbe pour surplomber le gros rocher au-dessus de la mer, vous y trouverez des oiseaux des tourbières, oiseaux de mer et des plantes intéressantes. Une longue promenade (toute la journée) à travers North Hoy peut se faire au départ de Culags et Ward Hill à proximité du village de Hoy jusqu'à Rackwick. Apercevoir un Lagopède d'Ecosse, faucon émerillon, faucon pélerin et hibou des marais récompensera ceux qui s'aventureront jusque-là. De nombreux fulmars boréal, guillemots de Troïl et mouettes tridactyles nichent sur la côte, ainsi que quelques macareux. Les plantes en haut des falaises à proximité du Old Man comprennent des scilles printanières et des rhodolias.

Sternes arctiques

Une partie du plaisir que l'on prend à explorer les Orcades vient que l'on doit emprunter le ferry pour se rendre dans presque toutes les îles. Une visite dans les îles du nord de l'archipel vous fournira un bon prétexte pour utiliser d'autres moyens de transport et rendre le voyage encore plus excitant. Prenez le ferry jusqu'à Westray, puis enfourchez une bicyclette de location pour aller jusqu'aux falaises de Noup Head, près du phare, pour voir des guillemots de Troïl à l'époque de la reproduction et d'autres oiseaux de mer et cherchez des primevères d'Ecosse sur la lande maritime au sommet des falaises. Au départ de Westray, le service régulier aérien le plus court au monde s'envole vers Papa Westray. On arrive à North Hill, sur "Papay", en voyageant vers le nord jusqu'au bout de la route "principale" de Papay, là vit une immense colonie de sternes arctiques. La côte rocheuse à Fowl Craig fut l'un des derniers refuges du Grand Pingouin dont l'espèce est maintenant éteinte (un hommage lui est rendu sous la forme d'une statue moins grande que nature au-dessus des falaises).

Moutons mangeurs d'algues

Un des moutons les plus étranges de Grande-Bretagne - une race qui porte le nom de leur île d'origine - vit sur North Ronaldsay. Ils sont confinés au rivage pendant une grande partie de l'année où ils se nourrissent d'algues poussant sur le côté face à la mer du mur de pierre qui encercle l'île. Profitez de cette digue pour observer les moutons et les phoques gris. Fleurs superbes dans les prairies de l'île dont le parnassier des marais et la scille printanière. L'observatoire des oiseaux dans le sud-ouest de la péninsule offre une possibilité d'hébergement dans un bâtiment équipé pour les économies d'énergie, très demandé par les observateurs d'oiseaux en quête de rares migrateurs au printemps et à l'automne.





 

Red Throated Diver, RSPB images