Mes favoris

Argyll & the Isles - Page d'accueil

Meilleures Faune & Flore

L’archipel formé de Mull et ses îles avoisinantes est un endroit de choix pour l’observation de la faune marine. Ajoutez-y les fleurs incroyables de la végétation des sables – ou «machair» en gaélique -, les oiseaux, les forêts de chênes séculaires de Knapdale et de Kintyre et l’île qui abrite la plus grande variété d’oiseaux, pendant la nidification, des îles Hébrides – Islay aux nombreuses oies – et vous aurez tous les ingrédients d’un plaisir sauvage.

 

Une forêt de chênes prospère

Le Creagan Bridge au nord d’Oban absorbe aujourd’hui l’essentiel de la circulation sur la A828, loin des grèves abritées du Loch Crechan. A 3km à l’ouest, sur la petite route qui longe la rive nord, vous trouverez le parking de Glasdrum Wood. En empruntant le sentier balisé qui fait une boucle (abrupte par endroit) vous vous trouverez dans une forêt de chênes vigoureux, rafraîchie par les ruisseaux descendant des collines, qui abrite des martres et des oiseaux comme la fauvette des jardins. Faites une pause dans une clairière pour chercher des Echiquiers (un papillon que l’on trouve souvent dans ce coin des Highlands) et pour remarquer la taille impressionnante des lichens, des mousses et des fougères.

L’observation des baleines

Si vous avez le pied marin et si vous avez envie de pouvoir approcher les petits rorquals, les marsouins, et autres mammifères marins, il vous faut aller à Tobermory sur l’île de Mull. Prenez les dernières informations sur les baleines au centre d’accueil de la Hebridean Whale and Dolphin Conservation Society dans la rue principale. Puis faites une excursion en bateau au départ du port, vers le détroit de Mull ou plus loin peut-être, vers les îles de Tiree et de Coll. Etudes de la faune marine, Sorties en mer d’observation des baleines

Surfer les fleurs

Tiree est une île très connue pour son soleil et pour la planche à voile (c’est venteux ici). Mais si vous venez en été, ce sont alors les fleurs et les oiseaux de la superbe végétation des sables – ou 'machair' en gaélique – qui vous laisseront coi. Les étendues de pâquerettes et de boutons d’or sont parsemées d’orchidées et à cet endroit résonnent les cris des vanneaux, des chevaliers gambettes et des bécassines et autres échassiers. La nuit, tendez l’oreille pour entendre le cri grinçant du râle des genêts.

Le cri des râles des genêts

L’île de Coll, bien que près de Tiree, est complètement différente. Nombreuses y sont les dunes roses de geraniums sanguineum et les prairies cultivées où les râles des genêts prospèrent. Lorsqu’il fait chaud, scrutez les eaux pendant la traversée à la recherche de requins pèlerins et de marsouins. De la gare maritime Ro-Ro d’Arinagour (hôtel, magasins) prenez la B8070 en direction du sud pour voir les landes et les petits lochs (plongeons catmarins).

L’île de Staffa

Vous pouvez faire encore plus d’excursions au goût de mer depuis Iona et Fionnphort à l’ouest de Mull. La grotte de Fingal sur Staffa (de renommée internationale pour ses colonnes basaltiques en forme d’orgue) est surprenante, mais n’oubliez pas de scruter cette île la plus méridionale de l’archipel de Treshnish à la recherche de guillemots, de macareux et de phoquesExcursions pour l’île de Staffa

Des macareux de près

Pour aller sur l’île de Lunga, la plus grande de l’archipel de Treshnish, embarquez à Ulva Ferry ou à Dervaig sur l’île de Mull. Lunga abrite une des plus belles colonies d’oiseaux marins des Inner Hebrides, dont des macareux très facilement observables. Un sentier (abrupte au début) part de la plage, passe près de la colonie de macareux (dont le sol est tapissé de primevères au début de l’été) pour terminer à Harp Rock – qui abrite d’importantes colonies de guillemots, de pingouins torda, de mouettes tridactyles et autres goélands. Turus Mara

Les craves à bec rouge et les oies

Islay est la capitale ornithologique des Hébrides avec plus d’espèces pendant la saison de nidification (plus de 100) qu’aucune des autres îles. C’est le lieu de prédilection du crave à bec rouge. Cherchez cette corneille de caractère autour des vieux bâtiments de la péninsule de Rhinns, à l’ouest. En hiver, le Loch Gruinart au nord-ouest de Bowmore, est l’un des meilleurs endroits de Grande-Bretagne pour l’observation des oies. Des dizaines de milliers de bernaches, des milliers d’oies rieuses et autres oiseaux sauvages viennent ici dès l’automne. Le centre d’accueil est ouvert tout au long de l’année. Islay Birding

Des chênes séculaires

La région de Knapdale, entre Lochgilphead et Tarbet, est une magnifique mozaïque de bras de mer, de forêts et de terres cultivées. Les chênaies occidentales sont superbes. La forêt de Crinan Wood est située près du hameau du même nom (il y a un snack-bar) à l’embouchure du canal de Crinan. Empruntez donc le sentier qui la parcoure pour apprécier les arbres modelés par le vent, entendre des rouges-queues en été et voir des sculptures sylvestres intéressantes le long du chemin.

La grande tourbière

Entre Crinan et Lochgilphead, Moine Mhor, une tourbière vaste et magnifique couvre presque tout l’espace de la rivière Add au canal de Crinan. Vous en aurez une vue panoramique du haut de l’ancien fort sur la colline de Dunadd. Garez vous sur le parking près de la B802 à 3 kilomètres au sud de Kilmartin. Vous y trouverez un sentier (convenant aux visiteurs handicapés), où l’on peut voir des libellules en été, et toute l’année, des busards Saint-Martin.

La forêt de papillons

A Taynish, près du village de Tayvallich au bord du Loch Sween, empruntez les sentiers balisés qui partent du parking à 1,5 kilomètres au sud du village et parcourent les bois. Il y a dans les bois, les prairies et les marais, plus d’une vingtaine d’espèces de papillons, dont le rare damier printanier. L’aire de pique-nique de Taynish Mill est accessible à tous.

Aigles de Mull

Mull est un excellent endroit pour voir toutes sortes d'oiseaux de proie, dont quatre espèces de chouettes, busards Saint-Martin, faucons pélerins et aussi bien des aigles royaux que des pygargues. Au Loch Frisa près de Dervaig, vous pouvez vous inscrire pour une excursion conduite par un expert (à partir d'avril) pour aller voir un affût spécial pour observer les aigles et qui a vue sur un site où il y a des nids. Ailleurs sur Mull, vous aurez peut-être la chance d'apercevoir des aigles royaux et des pygargues en prenant la B8035 qui va de Salen jusqu'aux abords de Loch na Keal, puis traverse Glenmore avant de retourner sur l'est de Mull le long de l'A849. Mull possède un littoral étendu, qui comprend de nombreuses criques abritées. Restez aux aguêts et repérez les signes de présence des loutres pratiquement partout.

Observation marine sur Kintyre

Le petit Machrihanish Seabird Observatory, situé un peu à l'ouest du village de Machrihanish est un endroit excellent pour observer les oiseaux de mer, surtout lorsque souffle un fort vent d'ouest. Scrutez la surface des eaux pour voir des plongeons, puffins des Anglais, fous de Bassan et sternes. Les baies abritées sont parfaites pour le tadorne de Belon, et avec un peu de chance vous verrez peut-être une loutre.

Faites une excursion en bateau jusqu'à l'île de Sanda (logement avec cuisine indépendante, restaurant, observatoire des oiseaux), aux abords de la côte sud-est de Kintyre, pour voir des macareux, pingouins torda, guillemots de Troïl et des guillemots à miroir en été. Faites une autre excursion en bateau pour voir des chèvres sauvages et des faucons pélerins le long des falaises de Mull of Kintyre et des requins pélerins et des marsouins dans la Manche du Nord. Excursions en mer de Mull of Kintyre


Puffin Fratercula Arctica, © RSPB Images