Mes favoris

Scotland - Articles

Châteaux et demeures historiques d'Écosse

Les premiers sites castraux en Écosse s'articulaient jadis autour d'une butte herbeuse, la « motte », surmontée d'une forteresse en bois, depuis longtemps disparue. Toutefois, sur l'île de Wyre, dans les Orcades, une petite tour de pierre rectangulaire subsiste : le château de Cubbie Row, comme on l'appelle de nos jours. C'est sans doute la première forteresse de pierre construite en Écosse, autour de l'an 1145, encore debout aujourd'hui. En dehors des îles, c'est le château de Sween, au sud-ouest de Lochgilphead dans l'Argyll, qui détient le record de longévité.

Ravagés par les engins de siège et les canons, les premiers châteaux d'Écosse, ont été grandement modifiés et reconstruits au cours des siècles. Le château d'Urquhart, dont les fortifications en ruines dominent le Loch Ness, illustre bien cette évolution. Ces premières forteresses pouvaient également se décliner sous d'autres modèles, tels que le château de Kildrummy dans les Grampians, qui s'apparente aux premiers châteaux de France, et le château de Caerlaverock dans la région de Galloway, avec ses contours triangulaires uniques.

En partie à cause de leur importance stratégique, certains châteaux ont évolué et ont été occupés sans interruption pendant des siècles, comme les châteaux d'Édimbourg et de Stirling, qui tiennent tous deux une place centrale dans l'histoire de l'Écosse.

D'autres châteaux valent le coup d'une visite pour leur cadre et leur atmosphère, notamment le château de Tantallon dans l'East Lothian, dont l'énorme courtine défend un promontoire bordé par la mer ; le château de Dunnottar, au sud de Stonehaven, qui occupe un autre site spectaculaire naturellement protégé par les falaises ; et St Andrews, avec ses sinistres oubliettes et son système unique de sape et de contre-sape datant du XVIe siècle.

Lorsqu'au XVIIe siècle l'Écosse finit par entrer dans une ère plus pacifique, châteaux et maisons-tours simples se transformèrent en grandes résidences. Ces réaménagements sont facilement observables dans les Grampians, avec le château de Craigievar, notoire pour son architecture baronniale inchangée depuis sa construction. Vinrent ensuite toute une série de manoirs gigantesques bâtis dans le seul but d'étaler la richesse et le statut social de leurs propriétaires, comme Floors, Hopetoun, Mellerstain et même le château de la reine, à Balmoral, dans le Royal Deeside.

Les châteaux d'Écosse se déclinent sous diverses formes, depuis les maisons-tours et les donjons strictement carrés des Borders, tels que la tour de Smailholm, jusqu'aux forteresses romantiques des Hautes Terres, tel le célèbre château d'Eilean Donan ou l'impressionnant château de Duart, sur l'île de Mull.

 

 

Shetland Orkney Northern Highlands Western Isles Skye & Lochalsh Inverness, Loch Ness & Nairn Aberdeen & Grampian Highlands Aviemore and the Cairngorms Fort William & Lochaber Argyll & Bute Perthshire, Angus & Dundee Loch Lomond, Stirling & the Trossachs Ayrshire, Arran & Clyde Valley Glasgow Dumfries & Galloway Kingdom of Fife Lothians & Borders Edinburgh

 

Eilean Donan Castle

Châteaux et demeures historiques en Écosse »

Fiefs, palais royaux, grandes maisons-tours et anciens manoirs ont tous joué un rôle dans l’histoire de l’Écosse.

Bâtiments historiques en Écosse »

Maisons noires au toit de chaume, maisons de glace enterrées, colombiers, salles d’exécution et jets d’eau – bâtiments modestes au passé fascinant.

Sites et monuments historiques »

Parmi les témoins permanents du passé écossais, vous trouverez de grands cercles de pierre, des cairns funéraires élaborés, des parois de rochers gravées de dessins abstraits et des pierres aux symboles pictes.

Abbayes, églises et cathédrales »

Des simples chapelles normandes aux splendides abbayes et jolies églises paroissiales avec leurs fascinants cimetières – le patrimoine chrétien de l’Écosse couvre plus de mille ans d’Histoire.